lundi 25 mai 2015

Histoire d'un bijou historique de Van Cleef & Arpels




Il aura fallu attendre la mort de Anne Seagrim décédée le 10 Août  2011. pour faire connaissance avec ces deux broches vendues par la maison Sotheby's.
Anne Seagrim nous fait remonter au Duc et à la Duchesse de Windsor, et ces derniers aux Van Cleef et Arpels qui ont imaginé et fabriqué ces deux broches.

Commençons par ces deux broches,ce sont des sceptres de bouffon de cour. 
Elles sont en or jaune, les cloches sont représentées par des perles de corail, la fraise du bouffon est composée de diamants et  le bâton est en émail vert.


Copyright photo RMN de Jean Claude Berizz

Voici par exemple le sceptre de Charles V, Or , vermeil, rubis, verres colorés, perles. c'est un bâton ornemental qui ressemble à une masse d'arme, le monarque le tenait dans sa main, c'était un symbole de la royauté.
Les Rois avaient des Bouffons, les "fous du Roi" dont la profession était de faire rire les gens en commençant par les Rois. D'après Erasme, le bouffon avait un rôle, celui de révélateur, de miroir grotesque. Rôle attesté par le fait que les bouffons suivaient une réelle formation, qui était plus adaptée aux hommes d'esprit qu'aux réels crétins.Le bouffon est révélateur de la dualité de chaque être et de son coté bouffon.


Puisqu'ils singeaient le Roi, Les Bouffons du Roi disposaient quant à eux d'une caricature de sceptre: la marotte.
Mademoiselle Seagrim avait reçu ces deux Broches Bouffon comme cadeau de Noël, elle pensait que le Duc de Windsor et La Duchesse les lui avaient commandé chez Van Cleef et Arpels. 
Mademoiselle Seagrim de 1950 à 1954 a été employée par le Duc de Windsor comme secrétaire personnelle, pour l'aider a écrire son autobiographie  "Histoire d'un Roi"



Mais selon Van Cleef et Arpels, les broches de bouffon ont été fabriquées par eux en 1937, et achetées par le duc de Windsor le 28 Février 1939.

A cette époque, c'est Renée Rachel Puissant, la fille unique d'Alfred Van Cleef qui dirigeait la maison depuis la mort de son père, en revanche en 1937 , lors de la conception de ces deux broches, Renée Rachel était la directrice artistique de VCA.

Le Roi Edouard VIII abdiqua le 10 décembre 1936 et quitta l Angleterre.
Y avait il un sens à l achat de ces deux Broches "Bouffons"? ou tout simplement le dessin lui plaisait-il?

Peut être ne savait il pas qu'il était en quelque sorte le Bouffon de madame Wallis, en effet selon des informations transmises par Carl Alexander de Wurtemberg devenu moine bénédiction sous le nom de "père Odo " et aussi un agent du FBI au cours de la Seconde Guerre mondiale, Wallis Simpson aurait été la maîtresse de Joachim Von Ribbentrop quand celui-ci était ambassadeur en Grande-Bretagne en 1936, ce dernier lui envoyant tous les jours, dix-sept œillets, "le nombre de fois où ils avaient couché ensemble".

Mais revenons à Anne Seagrim qui est née près de Dieppe en Normandie, le 2mai 1914, son père était inspecteur général de la police dans l 'etat d'Indore dans centre de l inde, la mère d'Anne était sa seconde femme. Cyril Seagrim prit sa retraite, il voulait être agriculteur mais il ne put tirer de revenus suffisants de son exploitation, alors il déménagea, se rendit à Dieppe en France et Anne alla au collège de jeunes filles de Dieppe



Ville et plage de Dieppe face à Brighton

A 16 ans Anne partit à Londres pour apprendre le secrétariat, elle fut secrétaire, puis brièvement secrétaire de lord Hardwicke, avant de rejoindre la société de Sir Alan Cobham, "Flight Refuelling", qui a testé le ravitaillement en vol des avions, et pendant la Seconde Guerre mondiale, des recherches sur les radars pour les avions de chasse. Seagrim était la secrétaire personnelle de l'ingénieur en chef, Marcus Langley, 1938-1944.
En 1944 Seagrim elle travaille pour les Anglais chez « Electric Company » en tant que secrétaire privée de l'ingénieur en chef et aussi pour le directeur du personnel technique, CP Snowe
En Mars 1950 Seagrim quitte la « English Electric Company » pour travailler comme secrétaire du duc de Windsor à Paris.

Elle avait répondu à une annonce du Time “Secretary required prepared to live abroad, knowledge of French desirable, business experience essential.”

Initialement, sa tâche principale était de travailler sur les mémoires du duc, "L'histoire d'un roi", qui ont été publiées en 1951, mais elle est restée avec les Windsor jusqu'en 1954, voyageant avec eux régulièrement entre la France et New York [États-Unis], traitant les affaires littéraires, commerciales et sociales des Windsor. Elle a également été responsable de la supervision de la décoration et l'ameublement des deux résidences des Windsor en France.

Mais Anne Seagrim révéla que la Duchesse eut au moins une relation adultérine dans les années ou Anne était secrétaire du Duc et elle prit note de toute cette histoire.






Dans un témoignage non daté détaillant l'instant ou l'ex-roi a pris connaissance de l'affaire, Mlle Seagrim a écrit: «un  jour, le Duc revint du Racquets Club à New York où quelqu'un lui avait dit "dans son propre intérêt" que la duchesse avait passé chaque nuit jusqu'à l'aube avec le même jeune homme" . Anne Seagrim decrit.
«Je l'ai entendu qui retenait les larmes dans sa voix, disant  à la Duchesse  ce qui lui avait été rapporté.
 "Elle n'a rien dit,  ou en tous cas je n'ai pas entendu sa voix, et très vite elle sortit, marchant lentement  la tête baissée. Elle eut  un rapide coup d'œil vers moi , en  traversant ma chambre."
«Elle était très calme.  Elle a téléphoné immédiatement pour annuler quelque arrangement qu'elle avait fait avec le jeune homme.
Mlle Seagrim dit en accablant  la duchesse: «Elle se délectait de ce petit succès de mauvaise qualité.»

La duchesse avait commencé son aventure avec Donahue, à bord du Queen Mary en mai 1950, elle avait 54 ans et lui 35, Il était un petit-fils du fondateur de Woolworth  (les Supermarchés) et a mené une vie indolente après avoir été chassé de Choate, le "Eton" de l Amérique, pour non-assistance.  Ce qui est étonnant c'est que Donahue a traîné derrière lui une réputation d'homosexuel avéré......
Les choses ont continué  même après l'intervention du duc, et elles ont pris fin en 1954, quand il a finalement perdu patience vis a vis de l'amant de sa femme.
Et nous en arrivons à d'autres bijoux historiques tirés des mémoires de Anne Seagrim.



Une fois la rupture avérée entre la Duchesse et Donahue, la vie reprit son cours et le Duc commanda à la Maison Cartier cette superbe broche Tigre.
Et pour compléter ces retrouvailles, le Duc ajouta un bracelet 



D'après  Vincent Meylan , dans son livre sur Van Cleef, Donahue  était le cousin germain de la milliardaire Barbara Hutton, il amusait la Duchesse qui s'ennuyait Sa mère Jessie Woolworth Donahue et lui étaient clients de Van Cleef et Arpels et Vincent Meylan nous rapporte que plusieurs achats de Madame Donahue chez VCA de New York sont des cadeaux  faits à Wallis par Jimmy Donahue ou sa mère.

Cliché Sotheby's

Et Mr Meylan nous informe que ce sac du soir en Or Turquoises et Rubis serait un cadeau de lui pour la Duchesse.
Pourtant Mr Donahue a connu la Duchesse  entre 1950 et 1954. 
Voici donc aussi un bijou d'Histoire mais Van Cleef et Arpels le datent de 1942.
La Duchesse aurait elle sans le savoir porté les bijoux d'une autre, ou les Donahue-Woolworth auraient ils acheté un nanar de VCA?

Au fond ce Duc ne méritait pas d être Roi, et les Anglais eurent raison de le faire abdiquer, lui et sa duduche étaient de grands admirateurs d Hitler et des nazis au point de trahir leur pays.



Comme la France a toujours été généreuse avec ses immigrés on fournit au Duc des logements princiers pour des loyers ridicules car la République aime les Rois, mais au moins, ce couple participa à la fortune de plusieurs bijoutiers
La ville de Paris fournit au duc une résidence au 4 route du Champ d'Entraînement, à Neuilly sur Seine pour un loyer très réduit. Le gouvernement français l'exempta de payer l'impôt sur le revenu et le couple était autorisé à acheter des biens détaxés à l'ambassade britannique et à l'intendance militaire


De 1953 jusqu'à sa mort en 1986, le Duc et la Duchesse occupèrent cet Hôtel Particulier du Bois de Boulogne qui appartenait à la Ville de Paris , là aussi pour un loyer très, très modique.
Ces quatres bijoux font donc partie de l'Histoire.



Mes informations ne sont pas tirées de ce livre, mais si vous désirez tout savoir sur la Duchesse de Windsor.
Livre d'Anne Sebba chez Amazon ou Price Minister, Livre rigoureux d'une grande journaliste que j ai eu le privilège de rencontrer

Vous pouvez laisser un commentaire, même anonyme ci dessous.


1 commentaire:

  1. Un clip du même dessin aussi appelé "Clip Folie" a été réalisé en 1937 pour Florence Jay Gould

    RépondreSupprimer

N hesitez pas a laisser des commentaires, meme anonymes et je répondrais