samedi 27 janvier 2007

Le "Rubis" de la Couronne d'Angleterre est un "Spinelle"


Le "Spinelle" est une pierre précieuse sous estimée, les spinelles rouges font partie de mes pierres précieuses préférées.
Pourtant le Rubis lui fait trop d'ombre. Avant la découverte des principes de la chimie et de la physique moderne, seul, l’éclat, la dureté et la couleur des pierres étaient le fondement de classification des pierres.
La plupart des "rubis historiques "ne sont que des Spinelles, je vous propose de découvrir l'un des plus célèbres d'entres eux,
 
Le Rubis du Prince Noir



La couronne, refaite en 1838 pour la reine Victoria serait la plus précieuse du monde : 
elle comprend 4 rubis dont le "Prince noir" placé au centre, 11 émeraudes, 16 saphirs (dont le saphir des Stuarts), 277 perles et 2 783 diamants (dont un des plus gros fragments du Star of Africa) ; la reine la porte pour le couronnement et l'ouverture du Parlement. Il a donc fallu attendre les progrès de la physique et de la chimie pour s'apercevoir que ce "Rubis" célèbre, était un "Spinelle"
. Avant le XIXème siècle, le rubis, le spinelle rouge et le grenat étaient souvent confondus et appelés "escarboucles".
Les rubis balais, mentionnés par Marco Polo sont originaires du Badakhchan province montagneuse de l'extrême nord-est de L'Afghanistan, cette appellation "rubis Balais" longtemps employée en France est interdite.


Explication Doublet grenat verre

Doublet grenat verre
Depuis les années 20, le spinelle est produit de façon synthétique. Il sert à la fabrication de doublets (pierres dont une moitié est naturelle et l'autre synthétique) et à l'imitation de nombreuses gemmes, notamment le grenat, l'améthyste, le zircon, le saphir, le rubis et, mais surtout celle de l'aigue marine.
Combien de gens ai-je déçus en quarante ans parmi ceux qui m'ont amené les splendides "aigues marines" de la famille, qui n'étaient en réalité que des spinelles bleus synthétique.
"Mais Mr Richard, c’est impossible, je la tiens de ma grand mère"
Faites attention, de nombreux bijoux vendus en brocantes, chez les Antiquaires ou dans les salles des ventes comme "Aigues marines", ne sont que des spinelles synthétiques.

Mais j'insiste, allez chez un Joaillier, demandez lui de vous présenter ou de vous faire venir un Spinelle rouge, vous serez surpris.



mardi 23 janvier 2007

Symbolique de la bague de Fiançailles
















Un anneau, sans début ni fin....la Fede

"accepte cette bague comme témoignage de mon amour et de ma fidélité." Il lui passe un anneau d’or au doigt;elle fait de même avec lui."

Il n’est pas de geste plus chargé de symbolique que l’échange des alliances. Chaque couple a sans aucun doute sa propre histoire à raconter sur ce sujet, mais en même temps, les anneaux sont porteurs d’une tradition séculaire à laquelle chaque génération a apporté sa signification. Les bagues évoquent la promesse et la fidélité,l’amour et l’engagement.


Tres belle bague de Foi Rubis et diamant taillé en Rose
Vendu par Fabian de Montjoye:http://www.fabiandemontjoye.com/

Notre tradition occidentale d’offrir une bague à l’occasion d’un mariage remonte à l’époque romaine et peut-être plus loin encore. Il existe une hypothèse selon laquelle à la préhistoire, l’homme qui enlevait une femme d’une autre tribu portait à la cheville un bracelet en signe de possession de cette femme. C’est de là que viendrait notre alliance. Est-ce vrai ? Qui le dira ...En effet, il n’existe pas de sources scientifiques pour le confirmer. D’autre part, il est clair que la bague, ce cercle sans début et sans fin, constitue en elle-même un très fort symbole de pérennité.

Au temps des Romains, les fiançailles présentaient la force contraignante d’un contrat. Il était d’usage d’offrir à la future mariée une bague à titre de confirmation et de signe public que la promesse faite serait tenue.
Les anneaux sigillaires étaient très populaires à l’époque : ils donnaient à l'épouse le droit de "marquer de son sceau" les biens du ménage.
Une représentation fréquente est le motif de la "fede" bague symbolisée par deux mains réunies. On ne sait pas avec précision, à quel moment la bague de fiançailles est devenue l’alliance. La transition se fait très progressivement. Au Moyen-Age cependant, les riches optaient pour une bague sertie de pierres précieuses. La couleur, la dimension et la beauté de la pierre jouaient un rôle. Les pierres précieuses étaient considérées comme un talisman, censé protéger la personne qui le portait contre le malheur ou devant assurer la guérison. Une émeraude, par exemple, est symbole de désir inassouvi et de virginité et sa popularité est donc grande pour la réalisation de bagues de fiançailles. Le rubis évoque la passion et l’amour partagé.


Bague de Foi

S’il est une pierre précieuse réservée exclusivement aux happy few, c’est bien le diamant, cette pierre recherchée et appréciée pour sa dureté et sa transparence, qui symbolise la force et le pouvoir,l’invincibilité et l’immortalité.

Etant donné que les possibilités techniques étaient encore assez limitées à l’époque, le diamant ne s’utilisait qu’en solitaire dans sa forme cristalline naturelle, à savoir l’octaèdre ou l’octogone. La dimension du diamant symbolisait à son tour l’intensité de l’amour du fiancé. A la fin du quinzième siècle, la taille du diamant connut un tournant : l’enlèvement de la pointe de l’octaèdre fit apparaître la table du diamant qui lui conféra un plus grand éclat.




Signe d’amour partagé:
Une des nouveautés les plus marquantes de cette période sont les anneaux doubles, composés de deux (parfois trois) cercles distincts séparables et rattachés entre eux par une charnière. A l’occasion des fiançailles, chacun des futurs époux se voyait offrir une moitié et, lors du mariage, le mari offrait sa moitié à la mariée : réunis, il semblent former une seule bague, symbole de leur unité dans le mariage. Si la bague comporte un troisième anneau, celui-ci est confié lors du mariage en dépôt à une personne de confiance qui est témoin du mariage.


Coeurs romantiques:
Vers 1600, les anneaux doubles sont liés au motif romain de la "fede" ou aux deux mains unies : une main sur chaque anneau. Parfois, on ajoute encore un troisième élément et les deux mains tiennent un coeur, le symbole par excellence de l’amour romantique.
Apparaissent ensuite les bagues, gravées de courts poèmes sur la face intérieure ou extérieure de l’anneau. Certaines étaient d’inspiration très sérieuse et religieuse, d’autres spirituelles et pleines d’humour. Mais la plupart de ces bagues témoignaient d’un amour profond et ardent aussi bien que d’une grande tendresse. A partir du 18e siècle, la bijouterie est fortement influencée dans son esthétique par la frivolité du rococo. On orne les bagues de déclarations d’amour : souvenir, amour, amitié, etc., formées par des rangées de petits diamants.



Acronyme:
A la fin du 18e siècle vient s’ajouter une autre nouveauté: les bagues dites à regard dont les pierres forment une sorte d’acronyme. Lues dans un certain ordre, les premières lettres des pierres forment un mot : lapis-lazuli, opale, vermeil (grenat hessonite) et émeraude suggèrent le mot “Love”.

Dans certaines bagues, on retrouve les noms des amoureux. Ce système se prêtait aussi à l’inscription de messages plus personnels et plus longs.

La bague protégée
La valeur sentimentale des bagues, témoignages d’amour, était grande. Et cela donna lieu à l’apparition d’un nouveau type de bague , sertie de diamants et qui devait protéger la bague de fiançailles et/ou l’alliance. La symbolique est double le cercle en soi est infini, le diamant est indestructible.

Un anneau en devient deux:
Au début du vingtième siècle, les deux bagues étaient devenues un élément immuable de la tradition matrimoniale en Occident et il en va toujours ainsi aujourd’hui : la bague de fiançailles en diamants (généralement avec un brillant solitaire)à titre de symbole ultime de l’engagement entre deux personnes qui s’aiment et la simplicité des alliances en signe d’un lien sans début ni fin,éternel.

Une Touche Personnelle

De nos jours on se marie de moins en moins et pourtant, la symbolique des anneaux gagne en force. D'où la demande accrue d'y apporter une touche personnelle, et les créateurs en tiennent fort opportunément compte

Ainsi nous voyons ces derniers temps de plus en plus d'alliances serties de diamants, peut être parce que les fiançailles proprement dites se font moins fréquentes. Généralement c'est elle qui la porte, mais parfois aussi lui: Un anneau plus petit, moins voyant, et carré, plus masculin. Ou alors le diamant est caché sur la face interne: seul le porteur en connaît la signification et s'en souvient.

D'autres créateurs s'inspirent de l histoire; une bague avec un vers gravé à l 'intérieur qui a pour les mariés une signification particulière.

Mes clients me demandaient "qu'est ce qu'on peut graver?" je leur répondais vous n'avez pas d'idées? et bien mettez "A toi pour la vie signé Popol à Paulette" C'est étonnant , mais ils n'en voulaient pas et trouvaient vite une idée.Le plus souvent, finalement, ce sont les prénoms et la date de l'évènement.

D'autres jouent de l opposition du cercle et du carré en symbolisant le pôle masculin et le pôle féminin qui constituent un seul et même tout.

Un joaillier d'Uzes a réuni les deux ensemble, voir Benedikt Aïchélé

http://www.lebijou.net/exceptionetcollections.html





Enfin il y a les couples qui souhaitent réellement raconter leur propre histoire dans les bagues.

C'est pour les créateurs un des commandes les plus intéressantes. le thème "être proche" est très prisé: des anneaux qui portent à l'intérieur à titre de rappel permanent de l autre, des bagues ou est gravé le rythme cardiaque de l'être aimé, ou encore l empreinte de son doigt dans la bague de l autre , symbole d'unité et de présence. Les jeunes gens sont aujourd'hui vraiment à la recherche de quelque chose qui exprime davantage que ne le fait l'alliance classique.

"Ils veulent mettre leur propre accent et y exprimer leur perception personnelle de l engagement qu'ils contractent"

Hilde Verbiest, Vim Luyckx

mercredi 17 janvier 2007

Rupture de Fiançailles, Rendre la bague ou pas?




En règle générale, les bijoux restent propriété de la femme quoi qu'il arrive
Les fiançailles ne sont définies ni juridiquement ni administrativement.

Le Code civil n’en fait pas mention.
Si on ne se marie pas, être fiancé ne donne aucun droit.
En droit français, les fiançailles ou "promesses de mariage" ne sont ni reconnues ni exigées par la loi.
Le fiancé léger, séducteur, ingrat,engagera sa responsabilité civile délictuelle (Art 1382C. civ) tout comme la fiancée qui par indécision, peur de l'avenir, renonce finalement à l'union.

La rupture des fiançailles (de la promesse de mariage) n'est pas une faute, car il faut préserver la liberté matrimoniale, mais elle peut donner lieu à des restitutions.
La seule jurisprudence existante concerne la bague, en cas de rupture . La bague représente un « présent d’usage » et si sa valeur est en rapport avec le niveau de vie du fiancé, il n’existe pas d’obligation de la rendre.
Selon l'article 1088 du code civil, "toute donation faite en faveur du mariage sera caduque si le mariage ne s'ensuit pas."
Dans le cas particulier d'une bague de fiançailles :



Si l'on considère que cette bague est un présent d'usage, alors vous pourrez la conserver ainsi que je l'expliquais plus haut, Si en revanche, il s'agit d' un bijou de famille, qu'une bague précise est par tradition transmise de mère en belle fille pour les fiançailles...., alors ce présent devient un prêt, a moins aussi, que ce ne soit un cadeau d'une très grande valeur qui n'est pas en rapport avec les revenus du fiancé, la bague sera restituée au donateur.
En revanche si le don d'une bague de grand prix à l occasion d'un anniversaire de naissance ou autres est fait par le mari, dont les revenus sont importants, alors ce présent d'usage est irrévocable.
La jurisprudence affirme, de manière constante, que les souvenirs de famille doivent être restitués quelles que soient les circonstances de la rupture (Civ. 1re, 23 mars 1983, D. 1984, p. 81).

dimanche 14 janvier 2007

Bijoux signés

Si vous avez la possibilité d acheter en vente publique un Bijou signé par une grande maison, observez bien la signature: 
Vous trouverez un N°, un nom, un poids de pierre....! 
c'est un bijou signé d'une grande maison; en téléphonant à cette maison vous aurez son pédigrée, la date de fabrication, les poids de pierre, etc..! Mais vous verrez peut être "Mtre C....." et un N° ou, gravé en clair"Monture VCA.." 




Ainsi cette magnifique Broche "Flamant de Cartier" J'ai eu la chance de la voir au Petit palais à Paris ,fin 1989. Quel dessin!, sur une idée de Jeanne Toussaint, c'est un modèle d'élégance. pourtant c'est une pièce de commande réalisée avec des pierres appartenant à la cliente, la Célèbre Wallis Simpson, autrement appelée Duchesse de Windsor.Dans ce cas elle n'est pas signée "Cartier" mais "monture" de Cartier.
Le corps est serti de diamants, les plumes de saphirs,rubis,émeraudes calibrés, la patte est articulée
D'autant que d'après
, Eric Nussbaum, directeur de la "Collection Art de Cartier", elle avait été créé à partir des alliances saphirs, rubis et émeraudes, des précédents maris de la duchesse.Il est vrai qu'il arrive encore souvent de nos jours, de démonter les bijoux de famille pour les refaçonner au gout actuel. J'ai personnellement beaucoup pratiqué ce travail à façon pendant quarante ans.

En revanche une autre merveille acquise par la Duchesse de Windsor en 1949

Broche Panthère de Cartier fabrication supervisée par Jeanne Toussaint , dessin de Pierre Lemarchand qui passait ses journées au Zoo de Vincennes a observer les fauves.
C'est un bijou très important de la "Collection Art Cartier" la Panthère est perchée sur un cabochon de saphir de 152 carats 35
certifié "cachemire" par Gubelin de Genève les yeux sont sertis de deux diamants jonquilles Ce bijou est signé Cartier, comme le Flamant, la monture est en platine.
Si je vous ai fait la recommandation de bien vérifier les dires d'"expert" en vente publique, c'est que par expérience, j'ai eu à souffrir du culot désinvolte de l'un des plus célèbres qui avait certifié sur le catalogue du Commissaire priseur qu'un affreux bijou était de Van Cleef et Arpels alors qu'il n'avait même pas vérifié.Van cleef n'a jamais voulu reconnaitre ce bijou, cet (expert) n'a jamais voulu reconnaitre qu'il s'était trompé.

samedi 13 janvier 2007

PIERRES PRECIEUSES:Tordre le cou à certaines appellations

Exemple : Pierres semi-précieuses
Cette appellation est inexacte et interdite , à la fois par la réglementation française et la CIBJO .



Publicité de 2015

CIBJO: nom adopté pour désigner la Confédération internationale de la bijouterie,joaillerie, orfèvrerie, des diamants,perles et pierres.
Cet organisme assure la promotion et la protection de la profession. Ses décisions et recommandations sont reconnues par la plupart des nations.
Il existe donc une réglementation internationale pour les désignations des pierres :

L'appellation de pierres précieuses est réservée aux diamants, saphirs, rubis et émeraudes
Les pierres fines sont les pierres transparentes autres que les pierres précieuses.
Les pierres ornementales sont toutes les pierres ayant trait, de près ou de loin, à la parure.
Les pierres synthétiques sont entièrement ou partiellement produites grâce à l'intervention humaine.

Il est interdit de combiner entre eux des noms de pierres gemmes qui n'ont rien de commun entre elles,
exemple:Quartz Topaze



Topaze 

Certains bijoutiers continuent à employer ce terme alors que c'est :ou une citrine quartz de couleur dorée indice de réfraction 1.54 env,ou une topaze, pierre superbe avec un indice de réfraction de 1.63 env.
Il est rare de voir employées de vraies Topazes, du nom de l ile de Topasos dans la mer rouge,(qui peuvent être jaune, rose, ou bleue, encore plus rarement verte. La plupart du temps ce sont des citrines qui se trouvent dans les bijouteries du monde entier.
Récemment il était apparu sur le marché des quantités de topazes bleues claires, couleur Aigue marine , mais avec beaucoup plus d'éclat.
Ces topazes blanches sont devenues bleues à la suite d'irradiation par bombardement aux rayons Gamma ou neutroniques.
Il a fallu légiférer et imposer dans les vitrines une étiquette sur ces produits mentionnant "Pierres Traitées" De plus elles sont instables a la lumière et à la chaleur, et palissent avec le temps.

De même ,il est interdit d'utiliser le nom de minéraux ou de pierres gemmes pour qualifier la couleur d'une pierre.

Exemple:Un "Rubis spinelle"

C'est un rubis ou un spinelle, entre parenthèse, le Spinelle est une pierre que j'adore, l'indice de réfraction,(son pouvoir réfléchissant),est supérieur au rubis, j'aime les rouges, ou les bleus "qui doivent leur couleur au fer" J'ai souvent monté des spinelles ,le prix est nettement inférieur au rubis.


Autre exemple: "Alexandrite saphir"

C'est un saphir ou une Alexandrite, les deux pierres sont très belles, mais je prends cet exemple, car comme précédemment, c'est une pierre attachante et l' une des gemmes les plus passionnantes. C'est une variété de chrysobéryl minéral qui change authentiquement de couleur et passe du vert, quand elle est exposée à la lumière naturelle, au rouge quand on la regarde à la lumière d’une lampe à incandescence, et gris incolore sous un néon.

Allez sur:


http://www.alexandrite.net/chapters/chapter5/index.html


Cliquez pour agrandir

La première fois qu’on en est témoin, on a du mal à en croire ses yeux ! Le chrysobéryl est maître en ce domaine car si l’Alexandrite est celle qui offre le changement de couleur le plus spectaculaire, l’œil de chat, chrysobéryl lui aussi, a un œil qui semble un effet de théâtre. L’Alexandrite fut découverte en 1830 dans la Russie des tsars. Du fait que les couleurs de l’ancienne Russie impériale étaient le rouge et le vert la pierre fut nommée d’après le prénom du tsar Alexandre II à l’occasion de sa majorité.
Des corindons synthétiques à "effet Alexandrite" ont été créés. Ils sont vendus comme des Alexandrites naturelles et souvent à des prix élevés.
Touristes attentions ! Il n’y a pas d’Alexandrite naturelle à Alexandrie en Egypte...Combien ai-je vu de touristes aller en Egypte et me ramener pour expertise ou monture des corindons synthétiques fabriqués en Europe
L’Alexandrite naturelle est l’une des plus rares pierres gemmes. Son prix est donc très élevé.



L 'Andalousite lui ressemble à s'y méprendre , l indice de réfraction est plus faible, mais!!!!!





Le Carat, unité de mesure en Bijouterie Joaillerie




Le Carat, est l'unité de mesure employée en Joaillerie pour peser les pierres précieuses.
L'origine du mot carat vient du grec Keration qui désigne le Caroubier ,en arabe Querat qui veut dire petit poids , les italiens l'appelaient Carato
certains pays ont fixé le poids du carat à Ogrs 170, mais la plupart à O grs 20)


1° On donne le nom de carat à chacune des. parties d'or fin contenues dans une certaine quantité d'or prise pour unité, appelée marc, que l 'on suppose partagée en 24 parties appelées carats; l'or à 23 carats est celui qui contient 23 parties d'or fin et une partie d'alliage.
2° Le carat est un poids réel auquel on rapporte les diamants et les pierres précieuses et d'après lequel on en détermine la valeur;



Quel rapport avec la graine du Caroubier ? (photo ci-dessus et ci dessous)





Le Caroubier est un arbre de la famille des légumineuses que l'on trouve dans tout le bassin méditerranéen. 

Le carat était une fève d'une espèce d'erythrina, arbre commun dans la partie d'Afrique où l'on faisait le commerce de l'or, et dont les indigènes se servaient pour peser l'or qu'on vendait aux étrangers.Cet arbre a une propriété mathématique extraordinaire, en effet les gousses des caroubes, (fruit du Caroubier) produisent des graines de couleur marron remarquablement uniformes en taille et en poids.
Nos anciens,qui faisaient commerce de pierres précieuses entre les pays du pourtour de Mare Nostrum (Les Romains appelaient la méditerranée: Notre mer),étaient sûrs du poids constant de ces petites graines.
Le poids des pierres précieuses s'est donc exprimé en carat. 

Le Kération correspond au tiers de l'Obole, l'obole (l'unité de masse) représente 0,568 soit 3 graines de caroubier.
Le carat est égal à 0grs20, poids moyen d'une graine de Caroube.




Bague amethyste de JJ.Richard


Avec deux graines de caroubier je pèse un saphir de deux carats
Il convient de noter qu'il est tiré du Caroubier deux produits abondamment utilises par l' industrie Alimentaire en pâtisserie et confiserie, la poudre de caroube et la gomme de caroube.


vendredi 12 janvier 2007

Histoire de l'alliance 3 anneaux en trois ors de Cartier



Le premier anneau triple fut créé par Louis Cartier pour Jean Cocteau en 1920.
Le poète avait ébauché une théorie rapprochant le symbole de la Chevalière et celui des anneaux de la planète Saturne.
Cocteau avait fait la connaissance de Louis Cartier pendant la Première guerre mondiale dans un hôpital militaire.
Rencontrant plus tard, Louis Cartier, il lui définit avec plus de précision ses idées sur la symbolique de ces trois anneaux.
Il commanda deux de ces anneaux . Un pour lui...,et l'autre pour Raymond Radiguet l'auteur du diable au corps.






Ces anneaux après avoir connu une gloire internationale, sont toujours à la mode .
Ces trois anneaux enchevêtrés, avaient été fabriqués en fils demis joncs, platine,or jaune, or rose 750/1000° (18 carats) source Cartier et Anne Ward.
Longtemps considérée dans les milieux initiés, comme « la » bague d'amour des homosexuels, que ces derniers portaient à l'instar de Cocteau et de Radiguet à l'auriculaire, son histoire originelle a peu a peu disparue.
D'autant que Claude Arnaud, dans son livre sur Jean Cocteau Chez Gallimard  précise: 
"Cette liaison entre deux écrivains se caractérise, contrairement à d'autres, basées sur le sexe, par une émulation au niveau de l'intelligence de l'écriture, l'un et l'autre des comparses fusionnant dans un égal amour du texte littéraire, du style, de la poésie. En cela elle est unique. Ce qui n'empêcha pas Cocteau, par sa fréquentation du grand monde aristocratique, de façonner un Radiguet sauvage en jeune bourgeois portant monocle et frac, aussi à l'aise avec Marie-Laure de Noailles qu'avec le comte de Beaumont; la fusion se faisait dans tous les domaines!"

Dans les années 1970, cette bague fut lancée en série et en trois tailles et est devenue une alliance de mariage, de plus en plus demandée par les couples hétérosexuels.



François de Gouy, Georges Auric, Raymond Radiguet, Bernard Nathanson, Jean Cocteau, Jean Hugo, Russel Greeley copyright PVDE rue des archives

Une autre version a été donnée par Michele Heuzé, Jean Cocteau aurait fait réaliser cette bague d'après un modèle russe pour son amie la princesse Nathalie Palay, descendante des Romanoff. 
les anneaux symbolisant l amour, l amitié, la fidélité, je m'en tiens a ma version.

Entre autres Jean Cocteau disait
"Si je préfère les chats aux chiens, c'est parce qu'il n'y a pas de chat policier"
Pour ceux que la nudité de Radiguet interesserait , un bon blog:
http://www.lesdiagonalesdutemps.com/article-raymond-radiguet-et-jean-cocteau-113599965.html